28 / 12 / 2019

je suis passée par

on-the-road ; D#G ; Dieuvie#Gerard

51ème de Road-Trip

9 + 21ème jour en Espagne.

Au revoir Barcelona, Bonjour Toulouse

Fin de l'aventure. Milieu d'après-midi, je me réveille dans la collocation de mon hôte Lisa, après avoir rattraper ma nuit blanche et cette journée de la veille épuisante autant mentalement que physiquement. J'ai les idées plus clairs ce matin, je peux donc reprendre la suite et fin de cette aventure, car il est prévu que je sois en France ce soir. 

 

Sac au dos, Nietzsche en laisse, nous marchons en direction de la fourrière pour récupérer la voiture. Avec l'aide de Lisa et un peu d'argent qui me restait, je pouvais régler l'amende au prix de 177 euros qu'il m'avait annoncé hier. Mais regrettable surprise, celle-ci était maintenant de 200 euros, car le temps de nuit et de la garde de la voiture augmente le prix initiale. Une nouvelle course pour trouver la somme restante. Par la générosité de ma famille j'ai pu obtenir un MoneyGram d'urgence (identique au Western Union), mais impossible de récupérer ce dernier car le passeport, dont je n'étais pas en procession, était requis. 

 

Mais une réservation de dernière minute, par une jeune Espagnole, pour faire la route avec moi en voiturage via BlaBlaCar, a débloqué ma situation. Cette jeune femme a accepté de me payer en espèce sa réservation, pour que je paye la fourrière au prix final de 211 euros, et de m'avancer l'essence pour la route. 

 

5h de route plus tard, il est 2h du matin nous voici à Toulouse. Je dépose la jeune fille qui rejoignait ses amis dans un hôtel, et moi j’ai fini ma soirée chez deux amis qui m'attendaient pour la nuit. 

 

Ces deux jours ont été très longs et très compliqués mais je ne peux que m'estimer chanceuse à m'en être très bien sortie grâce à ma volonté, ma bonne étoile et les personnes formidables qui m’entourent ou croisent mon chemin. 

 

L'aventure On-the-road Espagne & Portugal, s'arrête ici, à Toulouse. Je vais rester dans les parages quelques jours pour reprendre des forces mentales et physiques, ainsi que passer la nouvelle année en compagnie de mes deux amis. 

Toulouse est une très belle ville où il fait bon d'y vivre et y être, est une aussi occasion pour moi de visiter ce lieux que j'avais survolé lors de mon Tour de France.

Ce que j'ai vu