18 / 01 / 2018

Je suis passée par

40ème jour de road-trip. 

 

Courte nuit due à mes petits problèmes d'insomnie mais bonne nuit tout de même. Nietzsche et moi-même ont dû abandonner notre hôte de bonne heure car ce dernier devait se rendre à son travail. Mais en me rendant à ma voiture j'ai constaté que les clés de cette dernière n'étaient pas en ma possession. Je devais attendre jusqu'à environ 14h que la femme de ménage de mon hôte soit là pour récupérer mes clés à son domicile. En attendant dans un premier temps, je me suis installée dans un café du coin pour travailler et ensuite j'ai effectué une petite promenade vers la plage de Malo-les-Bains, situé à 10 petites minutes à pied de mon lieu d'hébergement. Magnifique spectacle d'une tempête de sable qui se déplaçait, grâce à une forte rafale de vent sur la plage, les trottoirs et la route. À 14 h, j'ai retrouvé la femme de ménage de mon hôte qui m'a aidé pour la recherche mes clés. Mais à mon grand désespoir ces dernières n'y étaient pas. La panique commerça. J'ai appelé le service "objets trouvés" de la gendarmerie,... rien ! Demandé aux passants dans le quartier,... rien ! À la Mairie la plus proche,... rien ! À un commerçant d'une épicerie à l'angle de la rue où était garée ma voiture,... trouvé ! un passant l'avait ramassé dans la rue et déposé chez lui.
J'ai perdu du temps une fois de plus pour cette histoire mais je reprends la route soulagée qu'un petit ange quelque part veille sur une bonne finalité de cette aventure. On continue la route alors vers Calais. 20 minutes de visite à peine, déception, cette ville n'a pas été très inspirante pour moi. Heureusement à quelques minutes de là nous sommes remontés vers la petite commune d'Escale pour admirer la vue du Cap Blanc-Nez. Les fortes rafales de vent, le froid et la nuit m'ont découragé pour continuer la visite prévue vers le Cap-Gris-Nez, Berk et Dieppe. Nous sommes donc directement allé vers Le Havre où mon amie Salomé nous attendant pour la nuit.

Ce que j'ai vu

Mon hébergeuse

 on-the-road ; D#G ; Dieuvie#Gerard