03 / 12 / 2019

je suis passée par

on-the-road ; D#G ; Dieuvie#Gerard

27ème de Road-Trip

13ème jour au Portugal.

Au revoir Lisboa. bonsoir Lagos

 

Grasse mâtinée obligatoire. Après environs une semaine passée sur Lisbonne, sans réellement voir le temps passer, c'est aujourd'hui que j'ai décidé de continuer mon périple. Cette ville va me manquer, je sens la nostalgie du départ. 

 

Une journée ensoleillée prévue dans la capitale. Mais j'avais du travail à terminer avant de prendre la route. Depuis le début du voyage, généralement, il fait mauvais temps à chaque fois que j'arrive dans une ville et grand soleil quand je la quitte. La météo est d'humeur taquine avec moi. Mais je le prends bien, jusqu'à là l'expérience est vraiment enrichissante en termes photographique et développement personnel. 

Avec un grand pincement au cœur, je quitte Lisbonne fin d'après-midi. Sur la route je profite du dernier beau spectacle que m'offre la ville avec le passage sur le "Ponte Vasco Da Gama". Un pont de 17km vraiment très impressionnant, de par sa basse hauteur sur le fleuve Tage, sa longueur et son architecture. Il est reconnu comme le deuxième plus long pont d'Europe. 

 

4h de route sépare Lisbonne de ma nouvelle destination, Lagos. Début de soirée je fais mon arrivée dans la petite ville. Petite balade dans son centre-ville afin de prendre mes marques. 

La soirée est plutôt calme, les rues sont illuminées par les décorations des fêtes de fin d'année. C'est une grande coupure de Lisbonne, mais j'apprécie ce calme. Quelques bars ouverts sont plutôt animés. J'en choisis un pour faire une petite pause avant d'aller me chercher un campement pour la nuit. 

 

À l'intérieur du bar je fais la connaissance de Olek, un Allemand ayant trouvé du travail sur Lisbonne mais ne commençant pas tout de suite son contrat, il profitait de faire un petit voyage tout au long du sud du Portugal. 

Sur un échange très convivial en anglais, et ayant su que je dormais dans ma voiture ce soir, il m'a proposé de me faire rentrer dans son hostel (Auberge de jeunesse), car il était seul dans son dortoir ce soir et que le bâtiment n'était pas vraiment surveillé. 

 

La soirée se termine donc chaleureusement avec mon hôte. L'hostel est très agréable, type appartement Airbnb. Un grand salon commun pour un  petit dortoir calme de 2 lits mezzanine. Je choisis donc mon lit, ainsi un bon repos bien mérité. Nietzsche lui dort sagement dans la voiture. 

Il est vrai que ce type de logement est de plus en plus utilisé par les voyageurs aventuriers comme moi, car on peut trouver des dortoirs à 8 euros la nuit. Celui de mon hôte était de 10 euros la nuit.

Ce que j'ai vu

Mon hébergeur

on-the-road ; D#G ; Dieuvie#Gerard